Validation des acquis et de l’expérience

 
 
 

De quoi s’agit-il ?

publié le 12 juin 2017 (modifié le 24 novembre 2017)

La validation des acquis de l’expérience, c’est le droit pour toute personne engagée dans la vie active de faire valider les acquis de son expérience en vue de l’obtention partielle ou totale de tout titre ou diplôme enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles : à L’ENTE le titre de chargé de projet en aménagement durable des territoires.

Plaquette Validation des acquis de l’expérience (format pdf - 920.4 ko - 24/11/2017)

Le candidat doit faire la preuve d’un cumul d’un an minimum d’expériences professionnelles, dans le domaine du diplôme ou titre envisagé, acquises en continu ou discontinu, de façon salariée, non salariée ou bénévole.

La validation des acquis de l’expérience est issue de la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 qui fixe les règles d’obtention du diplôme ou titre par VAE. Ces acquis doivent justifier des connaissances et des aptitudes exigées pour l’obtention totale ou
partielle du diplôme postulé.

Les acquis de l’expérience sont appréciés par un jury spécifique VAE sur la base du dossier remis par le candidat suite à une audition du candidat par une commission de jury composée de représentant de l’école et du monde professionnel.

Un accompagnement, par un conseiller VAE, est proposé à chaque candidat qui souhaite une aide méthodologique pour constituer son dossier.
Il peut bénéficier d’un congé de validation des acquis de l’expérience institué par le décret 2002-795 du 3 mai 2002.

Une participation financière est demandée à chaque candidat :
• 178 € de droit d’inscription
• 193 € de frais de jury

Le candidat peut bénéficier d’un accompagnement de 9 heures pour un coût de 567 €.

Attention :
Seuls les lauréats des concours de technicien supérieur principal du développement durable, ayant suivi la formation initiale délivrée par l’ENTE sont susceptibles d’occuper un poste dans l’administration. La voie VAE délivre éventuellement le titre de CPADT mais n’ouvre aucun droit à un poste dans l’administration.