ACTUALITÉS
 

Retour sur la formation de technicien de l’environnement … Interview de Thibaud Ludemann

publié le 19 mars 2019

L’ENTE accueille en formation initiale, pour la partie tronc commun, les techniciens de l’environnement issus du concours interne et externe. Cette formation est réalisée sous la maîtrise d’ouvrage de l’IFORE.

Les techniciens de l’environnement sont des fonctionnaires de catégorie B de la filière technique. Ils sont affectés dans les services déconcentrés relevant du ministre chargé de l’environnement et dans les établissements publics à caractère administratif qui en dépendent (Agence Française pour la Biodiversité, ONCFS).
L’ENTE a en charge la mise en œuvre du tronc commun de la formation qui couvre les domaines d’enseignements tels que : les politiques du ministère et environnement professionnel ; la communication ; le management ; le développement durable ; l’aménagement du territoire ; le droit public, droit pénal et droit de l’environnement ; la connaissance et fonctionnement des écosystèmes et l’hygiène et sécurité.

Thibaud, quel est ton parcours avant le concours de TE ?

"J’ai passé le concours de TE après un Bac S puis un DUT Génie de l’Environnement, avec un stage en laboratoire de recherche en génie génétique à l’Université du Québec à Trois-Rivières.
Ensuite j’ai passé une Licence Sciences de la vie à Metz avec un stage à l’ONCFS à l’unité Prédateurs-Animaux déprédateurs. Stage de terrain sur le blaireau européen, avec l’élaboration et test d’un protocole d’estimation de la taille de la population sur le site de la forêt de Haye (Nancy). C’est ce stage qui m’a donné envie de passer le concours pour travailler dans l’étude de la faune sauvage !

J’ai ensuite commencé un Master Biologie Ecologie Evolution à Paul Sabatier (Toulouse). En parallèle j’ai profité de la proximité avec les Pyrénées pour me préparer à l’examen probatoire du Diplôme d’Etat d’Accompagnateur en Moyenne Montagne. Je suis actuellement stagiaire en formation.

En Octobre 2018, CDD de 3 mois à la cellule technique de l’ONCFS au pôle Etangs continentaux (DIR Centre-Ile de France)."

Thibaud, pourquoi as-tu passé ce concours ?

"J’ai passé ce concours pour la diversité des missions et des métiers qu’offrait la réussite à ce concours : entre un parc national de montagne (sensibilisation, relation avec les acteurs du territoire, élus,etc) et un service départemental de plaine à l’ONCFS ou même l’AFB, le métier est très différent !
D’autres points sont très importants pour moi comme les possibilités de mutations dans les DOM-TOM.

Les objectifs de ce métier sont en accord avec mes principes : faire respecter la réglementation relative à la protection de l’environnement par le biais de la police de l’environnement (port d’arme, commissionnement, assermentation) mais aussi participer à la connaissance scientifique/technique relative aux milieux naturels et aux espèces. L’autre point positif de ce métier est de participer à la sensibilisation du public sur les problématiques environnementales.

Mais surtout, ce métier est un métier de terrain, qui demande des connaissances en droit, connaissances scientifiques, connaissances en écologie, etc. D’où la certitude de ne jamais s’ennuyer car on doit apprendre tous les jours."

La suite de ta carrière ?

"Je serai affecté en Brigade Mobile d’Intervention Centre-Ile de France basée à Orléans. J’ai pris ce poste car il me permettra de découvrir de nombreux territoires, services et acteurs. Dans quelques années, j’aimerais aller dans un département de montagne ou en outre mer."

Les "plus" de ta formation à l’ENTE ?

"Concernant la formation à l’ENTE, j’ai été très content de créer des liens très forts avec mes futurs collègues grâce aux activités sportives, travaux oraux et soirées.
J’ai été satisfait des cours de communication et de management qui nous seront très utiles et qui étaient très bien faits."