Haut de page

Contenu

Métiers et Carrières

 

Les formations initiales dispensées à l’ENTE débouchent sur des parcours professionnels variés qui mettent en évidence le caractère pluridisciplinaire des compétences acquises à l’école.

 
 

Métiers et carrières

publié le 4 octobre 2013 (modifié le 2 juin 2014)

Métiers et carrières publics

A l’issue de leur formation post-concours, les techniciens supérieurs principaux du développement durable et les secrétaires d’administration et de contrôle du développement durable exercent des métiers variés au sein des services du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et du Ministère de l’égalité des territoires et du logement.

Cliquer ICI pour accéder à la page "métiers et carrières" des techniciens supérieurs principaux du développement durable

Cliquer ICI pour accéder à la page"métiers" des secrétaires d’administration et de contrôle du développement durable

Débouchés de la formation de chargé de projet en aménagement durable des territoires

Le titre de « chargé de projet en aménagement durable des territoires » (niveau III, bac +2) atteste des capacités en matière de recueil et d’analyse de données socio-économiques et environnementales en vue d’établir un diagnostic territorial, de méthodologie de projet appliqué à l’aménagement durable, de communication sur les stratégies du développement durable.
Il donne accès à des emplois de techniciens supérieurs en entreprises ou en bureaux d’études dans les secteurs du bâtiment, de l’environnement, de l’urbanisme, des travaux publics. Il donne aussi la possibilité de poursuivre ses études en licence (L3) et de se présenter aux concours de la fonction publique.

Les stages : un pas vers l’insertion professionnelle

Les stages sont l’occasion pour les étudiants de montrer leur aptitude à mobiliser les connaissances acquises durant leur formation, pour répondre à un problème, dans une situation inédite qui leur est posé en situation professionnelle.
Les compétences professionnelles et personnelles s’enracinent et se développent en effet dans des situations de travail et dans la reproduction d’expériences passées.
C’est pour cela qu’un stage d’une durée de 4 à 6 mois est prévu au cours de la seconde année de la formation de chargé de projet en aménagement durable des territoires.

 
 
 
 

Pied de page