ACTUALITÉS
 

Essai transformé pour les premières journées de la eformation entièrement à distance !

publié le 10 novembre 2020

Avec plus de 150 inscrits et près de 100 participants à chaque conférence proposée, la douzième édition des rencontres de la eformation a sans aucun doute rencontré son public.

Pour la première fois entièrement ouverte, elle a notamment rassemblé des représentants issus de 9 ministères, de l’ensemble des organismes de formation continue du pôle ministériel, de 6 écoles supérieures du Ministère de la Transition Ecologique, de 5 universités, d’une quinzaine de services déconcentrés ou d’établissements publics et d’acteurs privés du domaine de la formation.

Dans le contexte actuel, qui nous conduit souvent à travailler dans l’urgence, à trouver des solutions immédiates pour assurer la continuité de nos missions, ce temps de partage et de réflexion est apparu pour nombre d’entre nous comme une bouffée d’oxygène.

Les conférences et les groupes de discussions qui ont suivi, ont été l’occasion de se nourrir des expériences et de l’expertise des intervenants, mais surtout de nous interroger, ensemble, sur l’évolution des modes d’apprentissage des apprenants et des modes d’organisation de nos structures pour nous y adapter.

Cette année encore, ces rencontres, pas si virtuelles, ont été riches de la volonté de chacun des participants d’améliorer le service rendu aux apprenants et donc à la société toute entière.

Vous pourrez retrouver prochainement sur le site des rencontres les vidéos des conférences ainsi que les restitutions des groupes de discussion "Et après ?". Nous vous invitons également, que vous ayez participé ou non à cet évènement, à poursuivre ces réflexions dans le forum dédié sur le site.

Toute l’équipe d’organisation des rencontres, remercie vivement les conférenciers, Margarida Romero et Denis Christol, l’ensemble des participants ainsi que le CMVRH pour la mise à disposition de l’outil Livestorm et pour sa collaboration dans l’animation des groupes de discussion.
Une mention spéciale pour Corinne Lamarche dans son implication dans la prise de note collective pendant les conférences.